Le couple franco-allemand n’a plus aucune crédibilité pour les marchés


clip_image001

Selon les commentaires lus depuis trois jours dans la presse européenne, les résultats du sommet franco-allemand n’ont rien apporté de concret pour résoudre la crise. « En voyant Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, lors de leur conférence de presse mardi dernier, il est apparu clairement qu’ils sont tous les deux à des années-lumière de saisir le champ immense des possibilités décisionnelles dont disposent leurs deux nations. Il faudra que la crise se dégrade davantage pour qu’ils envisagent seulement les solutions nécessaires ».

clip_image002

L’idée que l’Europe pourrait facilement résoudre ses problèmes en confiant la coordination budgétaire à Herman Van Rompuy, le pantin du Groupe Bilderberg (au même titre que Barack Obama), et en taxant les transactions financières, est presque risible. « Un projet qui a été conçu en principe pour dompter l’Allemagne et l’intégrer au cœur de l’Europe vient de connaître un échec retentissant ».

En parcourant la presse européenne, nous avons l’impression de lires nos analyses d’il y a quelques mois. Les journalistes des grands médias disent clairement que l’économie européenne glisse vers un naufrage dramatique. Les statistiques macro-économiques de l’Allemagne ne sont pas bonnes du tout et l’on s’attend maintenant, pour l’ensemble de l’Europe, à une stagnation de l’économie. Pas vraiment encourageant pour le baromètre de l’emploi. Ce problème s’ajoute donc maintenant à celui de la monnaie unique. Autre mauvaise nouvelle : les politiciens ne sont plus du tout pris au sérieux et il n’y a donc plus personne pour impressionner les « forces de marché » qui s’en donnent à cœur joie en précipitant les plus grosses banques françaises vers la faillite. C’est le moment de rappeler ce qu’une source du cartel bancaire avait dit à LIESI dans le numéro qui a annoncé la crise des SUBPRIME, au début de juillet 2007, juste avant que cela ne soit inscrit sur les graphiques boursiers : « Ce système et ses banques vont aller à la cave ! » Quatre ans après, on en comprend bien mieux le sens et sans doute que cela sera encore plus limpide prochainement.

Cette même source avait annoncé à notre rédaction un mois d’août calamiteux et Trader Noé avait la même conclusion. C’est malheureusement ce qui arrive, pendant que les gens sont, pour une bonne partie, en vacances. C’est un carnage ! A cela s’ajoute le racket des automobilistes. Le prix de l’essence à la pompe est toujours affiché pour un cours pétrole/euro proche de 140 dollars le baril alors que nous sommes bien en dessous des 100 dollars. C’est un exemple d’austérité voulu par les banquiers internationaux. Les gens ne s’en rendent même pas compte…

Comme le disait l’économiste américain Paul Krugman, on a l’impression que les politiciens rivalisent entre eux pour trouver le meilleur moyen d’agir le plus maladroitement possible que son voisin dans la sphère économique…  Bien souvent, les conseillers choisis sont bardés de diplômes, formatés dans des écoles où l’on tue l’intelligence et ils n’ont aucun sens de la réalité et du concret. Nous pensons à ce mot que nous confiait un ancien agent de la CIA qui l’avait entendu de De Gaulle : « TOUT EST LIQUEFACTION ».

Le résultat ?

Vendredi 19 août. 09:54

Les places européennes s’effondrent : Paris cède plus de 4%, Londres et Francfort chutent de plus de 3%.

<http://r-sistons.over-blog.com/article-action-contre-la-dictature-financiere-naufrage-franco-allemand-pourquoi-l-euro-81876904.html>

Cet article a été publié dans Economie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s