L’empire se dote d’un comité dictatorial qui court-circuite le processus parlementaire… Le comité des 13


Kurt Nimmo

Vendredi 5 Août 2011

clip_image001

Nouvel Ordre Mondial: descente aux enfers par la face américaine…

La soi-disante crise du plafond de la dette n’a absolument rien à voir avec le gouvernement n’ayant plus d’argent. C’est à propos de la création d’un super comité, un conseil des treize, instauré pour contourner le congrès (NdT: le Congrés aux Etats-Unis est constitué de deux chambres: la chambre basse l’équivalent chez nous du parlement et le sénat) et ignorer toujours plus le peuple américain. L’élite gouvernante a un plan pour amener l’Amérique à sa ruine. Son effondrement est planifié dans le temps et ce plan a été interrompu et retardé par le congrès. Malgré le fait que le Congrès fait généralement tout ce que les globalistes lui disent de faire, certains membres ont suspendu l’agenda en retardant les débats et en introduisant des résolutions allant de la réserve fédérale aux guerres impérialistes au Moyen-Orient, en Asie du Sud et maintenant en Afrique.

L’établissement du “super congrès” constitué de six menbres du Sénat, six membres de la chambre et du président des Etats Unis, formant un comité ou un gang des 13, va maintenant pousser l’agenda de l’élite à huis-clos et en violation directe de la constitution.

Comme le Soviet suprême de l’ex-URSS, le conseil des 13 va se substituer à la démocratie, car le comité fut proposé par des membres élus, en l’occurence le leader de la minorité sénatoriale Mitch McConnell et sa contrepartie de la majorité de la chambre basse le député Harry Reid avec l’assentiment du président de la chambre John Boehner; mais ce comité agira de manière dictatoriale. Si cela est permis de se produire, les Etats-Unis vont avoir leur propre comité central, exactement comme en ex-URSS.

La constitution permet à chaque chambre de Congrès d’établir ses propres règles. Au début, le débat et l’obstruction parlementaire furent ajoutés aux règles. Le comité des 13 va néanmoins priver le Congrès de son pouvoir d’obstruction parlementaire. Il va empêcher le président du parlement (chambre basse) de mettre un terme à un vote parlementaire. Ce comité va accélérer le passage de l’agenda des élites mondialistes, de la taxe carbone à la destruction totale du second amendement de la constitution (NdT: celui qui fait état de la garantie de possession légale d’armes pour le peuple). Il va arrêter le principe des amendements aux propositions de lois et ne permettra qu’un vote oui ou non, sans débat, aux législations. Il va définitivement transformer le Congrès en un tampon de validation plus qu’il ne l’est déjà à l’heure actuelle.

Dans leur sagesse, les fondateurs avaient envisionné la chambre comme étant un lieu de débats passionnés et le sénat comme un lieu où la réthorique se calmerait. Ceci a ses origines dans le concept inhérent à notre système politique que les droits de la minorité doivent être protégés de la force de la majorité. L’idée même et la mise en place de ce super Congrès, de ce comité des 13, termine cette tradition. Ce n’est qu’un rouleau compresseur totalitaire.

En votant pour cette soi-disant loi sur le plafond de la dette, les deux chambres du Congrès votent pour légitimiser un super comité dictatorial mondialiste des 13, du style de l’URSS et en version chef de rayons de supermarché. Ceci n’est qu’une autre étape pour l’élite de jeter la constitution sous le train en marche.

En première mesure, le gang des 13 va imposer une augmentation des impôts comme la solution à la dette astronomique placée sur les épaules du peuple américain par le cartel des banquiers internationaux qui possèdent la réserve fédérale. Un super comité sera nécessaire pour garder la dette et l’escroquerie de l’esclavage de la dette en lice maintenant qu’un nombre croissant de citoyens comprend que la réserve fédérale n’est en fait qu’une machine à imprimer de la monnaie afin de dévaluer la valeur de l’argent sous couvert de stimuler l’économie et la promesse perpétuelle jamais tenue de créer des emplois et la prospérité.

C’est le mépris de la Constitution et le laxisme intellectuel et spirituel de nos soi-disants représentants qui a permis cette chose atroce de se produire toujours sous l’excuse de confronter cette dette dont le peuple américain n’est en fait pas redevable.

Une action politique directe sera requise pour mettre fin à cette monstruosité. Sans cela, nous pouvons encore nous attendre à voir un nouveau poignard être planté dans le cœur de notre liberté alors que l’élite mondialiste continue de bâtir pas à pas sa structure de contrôle autoritaire faite pour transformer la Terre en un goulag et une plantation tirant son fruit du néo-esclavagisme.

Par Kurt Nimmo

Url de l’article original: http://www.infowars.com/the-committee-of-13/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Cet article a été publié dans Résistance. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s