Ni putes ni soumises, mais oui pour les sous de Soros


03/08/2011

Ni putes ni soumises, mais oui pour les sous de Soros

Le printemps arabe a désormais son milliardaire, en la personne du magnat de la finance internationale, Mister Georges Soros himself. Ce puissant financier américain, mécène à ses heures , ami d’Israël dit-on, veut “aider” les jeunes révolutionnaires maghrébins, ou plutôt maghrébines plus exactement.
Ainsi, Soros devrait financer le projet « Hurriya » (liberté), une plate forme numérique lancée par l’association française Ni putes Ni soumises. Son objectif : accueillir et soutenir les figures montantes de la société civile maghrébine.
Les premières futures bénéficiaires sont la marocaine Zineb El Rhazoui du Mouvement Alternatif pour les Libertés Individuelles (MALI),- connue pour le scandale du pique-nique géant qu’elle voulait organiser en plein au Maroc en 2010- et les deux bloggeuses, la tunisienne Lila Be Mhenni et l’égyptienne Shahinaz Abdessamad.
Fadéla Amara doit se frotter les mains…de joie sans doute !

http://www.algerie-focus.com/2011/08/02/printemps-arabe-ni-putes-ni-soumises-mais-soros/

Cet article a été publié dans Brèves. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s