Le droit de juger


image

Beaucoup d’entre nous se donnent le droit de juger les autres car souvent nous nous estimons idéalement placés pour critiquer, mais le sommes-nous ? Oui posons-nous la question et sans être hypocrites !

Je suis croyant comme je le dis souvent et quand je vois des comportements qui ne me plaisent pas chez certaines personnes je le dis ! Mais je me suis rendu compte plusieurs fois que j’ai porté de faux jugements en me fiant à ce que je percevais et j’ai du faire mon mea-culpa. Je me rappelle d’un camarade marocain que je méprisais parce qu’il me demandait sans arrêt de lui prêter de l’argent sans me rembourser. Mais à un moment où j’ai eu vraiment besoin de lui, il m’a prouvé qu’il me considérait comme un frère et m’a aidé spontanément. Alors ce n’était pas que le fait qu’il me demandait sans arrêt l’argent ne m’agaçait plus mais j’ai vu que dans certaines circonstances il pouvait être quelqu’un de bien. J’avais un autre ami nigérien que je trouvais un peu bizarre et pas très futé ! Mais lui aussi dans un moment difficile m’a démontré qu’il était un vrai ami et qu’il valait mieux que beaucoup de personnes pour qui j’avais de l’estime. En plus on était dans la même école supérieure et souvent il posait des questions connes aux profs. Mais après nous avons compris qu’en fait il posait des questions que d’autres n’osaient pas poser et qu’en plus il évacuait toutes les conneries qu’il avait en tête en cours, de sorte que par finir il ne restait quasiment que du bon, ce qui lui permettait d’avoir d’excellents résultats aux examens. Aujourd’hui il a une situation financière bien meilleure que beaucoup de ceux qui se moquaient de lui à l’époque. Il y a eu d’autres cas comme cela ! Alors je me suis dit qu’il valait mieux éviter de juger les gens sans les connaître vraiment. Car c’est dans certaines circonstances bien précises qu’ils montrent leur véritable personnalité. Je pense que ceci est valable pour chacun d’entre nous ! Nous connaissons-nous vraiment ? Comment savoir si au fond de nous, nous ne sommes pas des lâches ou des monstres ?
Alors je vois beaucoup de personnes se donner le droit de juger et ça m’amuse et ça m’agace en même temps. Et je leur ai dit que quand vous vous serez retrouvé dans la même situation que les gens que vous critiquez et que vous aurez fait preuve de grande moralité alors vous aurez sans doute le droit de les juger. Autrement parlez avec des pincettes, ce sera mieux pour vous et pour votre crédibilité. Parce que si vous vous retrouvez dans la même situation que ces gens et que vous démontrez que vous êtes un lâche, alors vous aurez compris (et le monde avec vous) que vous ne valez pas mieux qu’eux. Oui nous en avons vu de ces grandes-gueules qui parlent avec arrogance quand intérieurement ce sont des lâches (de toute façon on ne peut masquer le soleil avec ses mains dont la vérité finit par ressortir). Mais c’est le propre de beaucoup d’humains ! Alors moi je le dis, je peux avoir du respect pour certaines personnes sans pour autant vénérer ces personnes (aucun humain à mon sens n’est digne de vénération). Car il y a ce que je perçois et en fonction de cela j’agis et je me prononce, quant à ce que je ne perçois pas évidemment je ne peux me prononcer dessus. Mais puisque chacun d’entre nous est imparfait, je juge en fonction de cela tout en prenant beaucoup de pincettes. J’apprécie des personnages comme Luther King ou Gandhi pour certains de leurs actes et certaines de leurs paroles, mais si j’apprends que ce ne sont pas des saints, que devrais-je faire ? Les traiter d’hypocrites, de salauds ? Les haïr ? Non j’essaierai de retenir ce qu’ils ont apporté de positif à l’humanité en termes de pensée et pour le reste je dirais que ce sont comme nous tous des « cons d’humains imparfaits ». Mais ces personnes ont à ma connaissance fait preuve de beaucoup de courage dans leur combat et c’est tout à leur honneur. Certains me demandent pourquoi je ne suis plus aussi dur dans mes critiques envers ceux qui nous dirigent !
Je le dis et je le répète nous sommes des cons d’humains imparfaits alors je me méfie de mes propres imperfections. Je ne connais pas ces gens, je ne sais pas ce qu’ont été leurs enfances, je ne sais pas par quoi ils sont passés et surtout je ne sais pas si je suis meilleur qu’eux. Ceci étant dit, je crois que je dois faire preuve d’une certaine humilité. Et puis en tant que croyant je pense que la violence ne mène à rien sinon à faire le jeu du diable, esprit malin qui selon moi se trémousserait de joie si nous nous massacrions. Pour moi le combat est d’ordre spirituel et commence sur soi-même. Je pense que nous avons un ennemi interne et un ennemi externe. Sans avoir lutté contre notre ennemi interne, il me semble vain, arrogant et prétentieux d’espérer tenir dans un choc contre l’ennemi externe. Aussi quand nous aurons acquis la certitude de résister à ce face à quoi les « puissants de ce monde » par exemple ont cédé alors nous aurons peut-être le droit de les juger et le « pouvoir » nécessaire pour leur faire face, autrement en ce qui me concerne c’est un combat perdu d’avance. Or j’observe chez beaucoup de personnes une schizophrénie inquiétante. J’entends des gens par exemple insulter l’occident puis après rêver d’avoir de grosses villas, de grosses voitures etc… Je regarde ces personnes avec perplexité. Et je leur dis vous avez des rêves grandioses et vous pensez qu’avec ces rêves grandioses vous pourrez lutter contre l’occident ? Je leur rappelle alors ce qu’un professeur marocain m’a dit. Il m’a dit ce qu’un japonais qui était venu visiter le Maroc leur a dit à savoir : « La différence entre vous les marocains et nous les japonais, c’est que vous les marocains vous avez de grosses maisons et de petites usines, quand nous les japonais avons de petites maisons et de grosses usines ». Je pense qu’il a résumé beaucoup de choses avec cette phrase. Que les africains par exemple regardent la poutre dans leur œil avant de chercher la paille dans l’œil de l’autre. Si nous ne nous remettons pas nous-mêmes en question ce n’est pas la peine d’exiger cela des autres. Et comme m’a dit quelqu’un, on ne combat pas le feu par le feu, mais on combat le feu par l’eau.
Alors je vois certains vomir tout leur mépris sur une personne comme Amy Winehouse, la maudissant même et ils sont surpris quand je leur dis que j’ai pitié pour elle. Oui elle se droguait, oui elle avait une vie scandaleuse, mais quelqu’un lui a-t-il vraiment tendu la main ? Quelqu’un a-t-il eu suffisamment d’amour pour l’aider à sortir de cet enfer ? Personnellement je ne sais pas et c’est une des raisons pour lesquelles je ne peux la juger avec sévérité. Qui sait quels démons, elle essayait de fuir ? J’ai entendu de ces gens qui buvaient ou prenaient de la drogue pour ne plus entendre certaines voix (cela est même présenté dans certains films comme « Constantine » où nous avons ce prêtre qui buvait pour ne plus entendre des voix) ! Que savons-nous finalement de Amy Winehouse ? Pas grand-chose ! Que savons-nous finalement de Georges W Bush ? Pas grand-chose mis à part ce que les médias en disent, ce que les chercheurs de vérité en disent ou d’autres personnes. Mais aucun d’entre nous ici ne connaît personnellement ce genre de personnes mais nous nous donnons le droit de les juger avec toute la sévérité dont nous pouvons faire preuve. Je pense que c’est un peu hypocrite comme attitude ! Et à ce propos, j’aime bien ce passage biblique : « 7.1 Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. 7.2 Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. » Matthieu.
Alors ce n’est pas parce que je dis de prendre des pincettes pour juger les gens que je n’appellerai pas un chat, un chat. Non Je dis ceci : « quand vous aurez fini de vous juger avec sévérité et en fonction de ce que dit votre croyance. Quand vous aurez fini de faire votre mea-culpa alors je pense que vous verrez clair et vous comprendrez si vous êtes dignes de juger ou pas. ». Maintenant j’ai de la compassion pour mon prochain, je prie pour que ceux qui sont « dans les ténèbres » voient la lumière à commencer par moi-même ! Allez en paix et que Dieu nous guide tous !

Thanatos

http://www.alterinfo.net/Le-droit-de-juger_a61681.html

Cet article a été publié dans Réflexions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s